04.11.2013 par Zimmer

Disparition de Théo Vial-Massat, ancien député-maire de Firminy

L'ancien député-maire de Firminy, Théo Vial-Massat, est décédé le 30 octobre à l'âge de 94 ans.

Résistant au sein des FTP durant la Seconde Guerre mondiale, il avait adhéré au PCF à la Libération et était devenu membre du comité central de ce parti en 1950.

Il s'était fait élire une première fois député de la 4ème circonscription de la Loire (Firminy), lors du second tour des élections législatives de novembre 1962 et en triangulaire, face au sortant centriste Eugène Claudius-Petit. L'ancien ministre de la Reconstruction et de l'Urbanisme de la IVème République avait cependant reconquis ce siège en mars 1967, avant de se faire élire député de Paris en mars 1973, et Théo Val-Massat avait repris la circonscription en mars 1978. Réélu en juin 1981, il avait siégé à l'Assemblée nationale jusqu'aux élections législatives de mars 1986, puis de nouveau, avec le retour du scrutin majoritaire, de juin 1988 à mars 1993. Il ne s'était pas représenté lors de ce dernier scrutin où l'ancien ministre communiste Charles Fiterman, ancien député du Val-de-Marne puis du Rhône et natif de Saint-Etienne, avait tenté sans succès de lui succéder.

Théo Vial-Massat avait aussi été élu maire de Firminy en mars 1971 (également en battant Eugène Claudius-Petit, alors maire sortant) et l'était resté jusqu'en avril 1992, date à laquelle il avait cédé son fauteuil à son premier adjoint, Bernard Outin. Il avait encore été conseiller général de la Loire de 1970 à 1988 et conseiller régional de Rhône-Alpes.
ECRIRE UN COMMENTAIRE (tous les champs sont obligatoires, l'adresse mail n'est pas publie) :








RECHERCHE
DERNIERS BILLETS
RUBRIQUES
RESEAUX SOCIAUX